News

Excursion à Bodø

06.05.2003

Il était temps que le samedi arrive! Ce que nous avions gagné, une semaine auparavant, avait fondu comme neige au soleil en provisions pour les repas, en sauna et en thé dans les pubs le soir.

A Bodø, nous avons découvert la "Maison des glaces", une rue piétonne couverte qui regorge de magasins, supermarchés, boutiques... Le tout Bodø vient s'y promener et y faire ses courses. A peine entrés, une dame d'un certain âge vient nous saluer. Elle est habillée tout aussi étrangement que nous, une salopette blanche recouverte de logos publicitaires de toutes les couleurs, une casquette verte marquée d'un "Securitas".

Shirley nous prend tout de suite en affection quand elle apprend qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Elle nous obtient les autorisations pour jouer dans la "Maison des glaces", nous écrit un panneau en norvégien pour expliquer aux passants la raison de notre présence, nous présente au maire de la ville, appelle un journaliste...

Merci Shirley. Le terrain ainsi préparé, nous avons commencé à jouer, attirant aussitôt un cercle de public attentif autour de nous. Une heure et demie de musique nous rapporte de quoi nous nourrir plus d'une semaine cette fois-ci, nous permettant même quelques petits extras, comme aller voir un concert de trois punks japonaises et aller manger une pizza. (Oui, je sais, c'est pas très viking, mais bon...)

A notre arrivée à Bodø, je suis parti voir l'église de près, et accorder ma gaita dans le parc qui l'entoure. Je n'ai pas encore fini d'accorder le bourdon correctement que je me fais engager pour aller faire quelques morceaux à la sortie d'un mariage, en milieu d'après-midi. Un franc succès que ce passage à Bodø. Nous y sommes attendus le samedi 16, pour jouer encore une fois, puis pour aller manger chez des Algériens. Le 17, la fête nationale norvégienne, Shirley, le journaliste, le maire, tout le monde a insisté pour que nous restions. Le capitaine bougonnait sur le temps perdu, mais je crois bien que nous resterons, ne serait-ce que pour voir les costumes nationaux norvégiens.

A Rognan, la vie suit son train-train quotidien. Navigation, cuisine, lecture, écriture, musique, couture... On se réjouit vraiment de se mettre en route.

Samedi, on met le bateau à l'eau. Fête en perspective. Si le coeur vous en dit, vous êtes les bienvenus! Une fois le bateau à l'eau, nous allons festoyer un moment sur place, puis nous partons faire l'ouverture d'un concert de musique irlandaise. La nuit s'annonce joyeuse.

Il paraît qu'il y a une moyenne de dix personnes par jour qui visitent le site.

Grosses bises à tout le monde, et merci pour les messages. "Plus y'en a, plus on est content!"

 

Retour à la liste des nouvelles a

Accueil - webmaster